[./contact-devis.html]
[./accueil.html]
[Web Creator] [LMSOFT]
Plomberie
Chauffage
Sanitaire
Dépannage, installation neuve et rénovation.
Conseils de plomberie :

* Changer ou remplacer un joint de robinet :
Vous avez une fuite d’eau sur le robinet au niveau de la tête, avant de le remplacer, essayez de remplacer le joint :
D’abord, commencez par resserrer l’écrou (généralement chromé) de la tête du robinet. Veillez à ne pas l’abîmer avec la clé ou la pince. Ensuite si la fuite d’eau continue, démonter la tête après avoir fermé l’eau au robinet d’arrêt; Changez le joint du robinet par un joint identique (joint en fibre, joint plat en caoutchouc ou joint torique). En l’absence de joint de remplacement faîtes une réparation plomberie temporaire avec de la filasse et de la pâte à joint ou avec du ruban de Téflon.

* Evitrer les mauvaises odeurs dans vos canalisations :
S’il vous arrive souvent de constater que des mauvaises odeurs remontent de vos canalisations, vous pouvez vous débarrasser de ces désagréments sans l’utilisation de produits chimiques, depuis les évacuations d’eau. Il suffit de verser un peu d’huile de cuisine dans vos siphons d’évacuations d’eau. Comme l’huile ne se mélange pas à l’eau et qu’elle est plus légère, elle reste à la surface et empêche l’eau croupie et ses mauvaises odeurs de remonter. Ainsi, vous éviterez les mauvaises odeurs depuis vos canalisations et évacuations d’eau.

* Débouchage à la ventouse :
Bouchez le trou du trop plein de l’évier ou de l’appareil sanitaire avec un chiffon mouillé bien serré. Placer la ventouse sur la bonde, de l’eau restant au fond du bac. Enfoncez et relevez plusieurs fois la ventouse sans décoller celle-ci du bac : l’eau est refoulée et aspirée ce qui fait aller et venir le bouchon et le chasse dans la canalisation.

* Dégeler une conduite d’eau :
Si elle n’a pas été vidangée, par grand froid, une canalisation extérieure peut geler. Il vous suffit, pour la dégeler avant la réparation plomberie, d’ouvrir le robinet qu’elle alimente et utiliser une de ces techniques :
Chauffez le tuyau avec un sèche-cheveux ou avec un décapeur à air chaud.
Entourez la canalisation de chiffons et les arroser d’eau bouillante.
Chauffez la canalisation à la flamme d’un chalumeau ou d’une lampe à souder, réglez en position douce (arrivée d’air fermée) sans insister.

*  Régler un flotteur de chasse :
Une fuite de chasse peut provenir d’un mauvais réglage du flotteur. Si le flotteur est réglé trop haut il ne ferme jamais complètement le robinet intérieur de la chasse, et l’eau, qui continue à rentrer dans la chasse, s’évacue par le trop-plein.


Conseils panne chauffe eau : Un chauffe eau ? Qu'es aquo ?

Un chauffe-eau électrique est une cuve pouvant contenir de 15 à 300 litres d'eau selon les modèles et fonctionnant par accumulation.
Dans le réservoir, l'eau est chauffée par une résistance qui peut être immergée (thermoplongeur) ou insérée dans un fourreau émaillé (stéatite). La température de l'eau reste constante grâce à l'isolation de la cuve, ce qui permet d'éviter bien des désagréments sous la douche ! Pour les eaux très calcaires, il est conseillé de choisir un modèle équipé d'un système ACI anti-corrosion. Le chauffage de l'eau peut-être continu, régulé par un thermostat, ou effectué durant les heures creuses pour réaliser des économies !

Les pannes :

-Les pannes peuvent être diverses et variées et surgir à tous moments.

-Les plus fréquentes sont les pannes électriques, dues au thermostat ou à la résistance du chauffe-eau ou les fuites dues au groupe de sécurité.

-Si vous remarquez que le groupe de sécurité de votre chauffe-eau coule continuellement dans le petit bocal blanc, le groupe de sécurité est HS et doit être changé. (Il est préconisé de les changer tous les 5 ans, fuite ou pas).

-A ce moment là, il est formellement conseillé de contacter votre plombier et de ne le pas faire sois- même, afin de ne pas s'exposer à des risques de fuite voire des dégats des eaux importants.

-Si au contraire, il ne coule qu'à heure distinct pendant les périodes de chauffe, tout va bien.

-Si vous constatez que vous n'avez plus d'eau chaude, les problèmes peuvent venir de plusieurs points que nous allons définir en différentes étapes :

Étape n°1 :

Tout d'abord, vérifiez votre tableau électrique :

Vérifiez que le contacteur du chauffe-eau n'est pas en position 0 (éteint), mais sur Auto (A), ou 1 (marche forcé).

Puis vérifiez que le fusible n'est pas grillé.

Si après avoir fait ces vérifications tout vous semble normal, c'est que le problème se situe dans le chauffe-eau lui-même.

A ce moment là, deux choix s'offrent à vous : Appeler un plombier, ou mettre les mains dans le cambouis !

A ce sujet, j'incite à la plus grande prudence, si vous n'avez jamais fait ce genre d'opération, je vous conseille fortement de faire appel à un professionnel.

Nous sommes en présence d'une cuve remplie d'eau, et d'un circuit électrique 230 V, les risques d'électrocution sont importants pour quelqu'un de novice, donc si vous avez un doute  ne passez pas à l'étape numéro 2, mais passez plutôt un coup de fil à votre plombier !


Étape n°2  (Pour les bricoleurs avertis)

Il va maintenant falloir démonter le capot plastique du chauffe-eau afin d'avoir accès aux organes électriques de celui ci.

Faites bien attention une fois le capot enlevé, les fils électriques que vous voyez amènent un courant 230 V, ne mettez pas vos doigts n'importe où !

Munissez vous d'un multimètre et testez les 2 fils d'arrivée électrique.

Si vous avez 230 V tout va bien pour l'instant passez à l'étape suivante.

Si vous n'avez pas de courant, se reporter à l'étape n°1 vous avez dû rater quelque chose, ou alors mais c'est plus rare, votre contacteur chauffe-eau sur votre tableau est HS. A ce moment là, soit vous le remplacez vous même ou vous appelez votre plombier ou votre électricien.

Etape n°3

Maintenant que nous avons 230 V, nous allons vérifier que le courant passe bien à travers le thermostat (c’est le boitier où sont branchés les fils d’arrivée et également la résistance).

Comme précédent, à l'aide de votre multimètre, testez les 2 fils électriques mais cette fois-ci après le thermostat.

Si vous avez 230 V passez à l'étape numéro 4.

Sinon c'est que votre thermostat est désarmé ou HS. Certains thermostats disposent d'un petit bouton rouge en plastique sur leur boîtier. Peut-être est-il en sécurité, à ce moment là, réenclenchez-le.

Ensuite pour vérifier si votre chauffe eau remarche, mettez-le en marche forcé sur votre tableau (1) et vérifiez s'il y a une différence de mouvement sur votre compteur electrique (situé dans la gaine technique). Si votre compteur tourne plus vite après avoir mis le chauffe-eau en marche forcé, vous avez de grandes chances d'avoir trouvé la panne, sinon c'est que le thermostat est HS et doit être changé.

Etape n°4

Nous voilà au bout de la démarche, si vous êtes ici c'est que vous avez 230 V sur les fils qui alimentent la résistance. Nous allons donc tester la résistance.

Tout d'abord coupez le courant !!

Pour ne prendre aucun risque, coupez le général sinon coupez seulement le chauffe-eau en le mettant sur 0 (éteint), mais testez tout de même les fils electriques du chauffe-eau avant d'y remettre les mains.

Le courant est maintenant coupé nous devons débrancher les 2 fils de la resistance.

Puis réglez votre multimètre sur Ω (Ohms).

Testez la resistance en posant les cables de votre multimètre à l'endroit ou les fils électriques étaient branchés.

Si une valeur apparaît, votre résistance est bonne, si rien n'apparait votre résistance est à changer et vous avez trouvé la panne.


Conseils panne chaudière :

Concernant les pannes sur une chaudière électrique, à gaz ou fuel faites appel à un professionnel. Il est strictement interdit d'installer, d'entretenir ou de réparer une chaudière sans être qualifié et certifié.


  
Chris et les bons tuyaux...
Conseils de plomberie.
Conseils pannes chauffe-eau.
Conseils pannes chaudière.
  
Secteur Annecy
et Haute Savoie